Chargement...
 

Présentation

Il est intéressant de définir, en tout premier lieu, le mot "ashtangas" que nous avons utilisés dans le titre de cet article. "Ashta" voulant dire huit et "angas" signifiant aspects permettant la réalisation de l’être. Ces huit éléments s’emboîtent les uns avec les autres dans la pratique du yoga, tels un arbre et ses différentes parties. Le pratiquant de yoga respire pour Vivre en toute conscience à l’aide des huit aspects révélés dans les Sutras de Patanjali tandis que l’être humain ne respire que pour survivre. Voilà en fait le défi du Raja Yoga et ses autres formes dérivées.

Un mot de notre partenaire

Voyez ce que ce commanditaire vous offre

Encouragez, découvrez, osez

^

A propos

Ce site n'existerait pas sans la précieuse collaboration de plusieurs personnes et organisations, dont:
Lily Champagne, Babacar Khane, Francine Cauchy, Jason Simard, Carole Morency, Guy Tétreault, Sylvie Gendron, Gaëlle Cosnuau, Diane Ouimet, Lyne St-Rock, Marie Allart, Corinne Porachia, Martin Dubois, Patrick Vesin, LocanA Sansregret, Hervé Blondon, Claude Maréchal, Alain et Etiennette, Shabad Saroop Sing Khalsa, Hart Lazer, Lou et Monique, Damodar Gopal Das et Nrshinga Chaitanya Das, David Matthew Brow et Pierce Love.

Merci à toutes et tous. Nous souhaitons partager avec vous les bienfaits que procurent le yoga. Si vous souahaitez collaborer et nous aider à permettre l'autosuffisance de cette communauté, nous avons besoin de votre aide. Ainsi, nous vous invitons à devenir membre. Votre adhésion sert à subvenir aux besoins grandissants de notre communauté la connaissance des let de recevoir de l'aide des autres membres de notre communauté et des services en média social que nous offrons. Valide pour une année, votre membership vous permet de partager avec les autres membres de notre communauté, d'accéder au calendrier des évènements, de communiquer avec les autres (étudiants et professeurs) et d'obtenir de l'aide. Nous rayonnons sur 55 pays francophone dans le monde. Nous sommes les premiers sur trois pages complètes de résultats à rassembler la communauté du yoga en français dans le monde.

Transformation

Le yoga transforme le corps, c’est bien connu, mais également l’esprit et d’autres énergies subtiles. Dans notre pratique, dans le but de se réaliser entièrement, il est intéressant d’aller au-delà des postures, car il ne s’agit que d’un aspect, nommé « Asanas ». Les autres se nomment : Yamas, Niyamas, Asanas, Pranayama, Pratyahara, dharana, dyhana et samadhi.
Mais de quoi parlons-nous exactement?

Les piliers de l'ashtanga yoga

Premier aspect : Yamas

Il s’agit de principes éthiques pour notre vie en société. Ces règles de base se regroupent sous cinq formes : ahimsa (non-violence), satya (véracité), asteya (intégrité et sincérité), brahmacharya (contrôle du désir) et Aparigraha (non-possession et jalousie). D’autres les définissent par un terme global : abstinence, c’est-à-dire s’abstenir de l’injure, du mensonge, du vol, de la sensualité et de la cupidité.

Bref, vivre cet aspect du yoga est d’aligner nos comportements et nos attitudes intérieurs sur ces valeurs, qui sont en fait universelles pour créer la paix autour de nous et en nous.

Deuxième aspect : Niyamas

Niyamas constitue également une sorte de code, mais se rapproche davantage d’une discipline personnelle. Des vertus spécifiques sont à observer dans notre vie de tous les jours. Il s’agit de soushas (pureté ou propreté), santosh (contentement), tapas (endurance), swadhyana (apprentissage personnel) et ishwar pranidhan (dévouement). Encore une fois, d’une certaine manière, notre attitude intérieure et nos gestes sont une forme de yoga. Ces deux premiers aspects nous amènent aux asanas, troisième aspect, et teintent justement notre pratique des différentes postures.

Troisième aspect : Asanas

Asanas se définit, comme vous le savez déjà, par la pratique des postures. Cet aspect du yoga traite du corps physique, hôte de tout notre être, si l’on accepte le concept de plusieurs corps subtils dont il sera question dans un éventuel article. Sans lui, yamas et niyamas ainsi que les aspects suivants sont impossibles. Il est essentiel à notre passage sur terre et la libération de ses tensions nous permet d’accéder aux autres aspects. Pour ce faire, il faut rechercher la stabilité, le confort et arriver à l’équilibre.

Quatrième aspect : Pranayama

Pour être en vie, le corps utilise la respiration. « Prana » signifie énergie vitale et «ayama», contrôle. Donc, lorsque le souffle est contrôlé ou dirigé, c’est ce que l’on appelle le pranayama. Il existe différentes techniques pour balancer l’énergie et ainsi atteindre une santé globale. Anuloma viloma, respiration yoguique complète, bhasrika ou bhramari en sont quelques exemples.
Chose certaine, la pratique du pranayama est la porte d’entrée de la libération des corps et de l’esprit pour intégrer les quatre derniers aspects du yoga.

Cinquième aspect : Pratyahara

Cet aspect est souvent défini par l’expression, « le retrait des sens ». Pratyahara résulte des quatre premiers. Il est le carrefour entre les sens intérieurs et extérieurs. Dans pratyahara, l’esprit est pacifié. Il est l’espace où disparaissent nos idées en perpétuel grouillement. La respiration se fait plus profonde et cela donne accès à dharana, le sixième aspect.

Sixième aspect : Dharana

Dharana se définit facilement, même s’il est très souvent difficile à atteindre, malgré les mois et les années de pratique assidue. Nous parlons ici de concentration. En effet, lorsque l’esprit focalise sur une pensée, une respiration ou toute autre chose unique et que les «vrttis» de la Vie, tout ce qui nous préoccupent et nous écartent de notre objectif, n’absorbent plus le mental, dharana existe. En pratiquant cet aspect, notre yoga pourra se diriger lentement vers l’atteinte de dyahana.

Septième aspect : Dyhana

Grâce au travail des différents aspects énoncés précédemment, l’accès à la pratique de dyhana devient possible. Qu’est-ce que dyhana? Un seul mot définit ce concept : la méditation. L’objectif est simple, il s’agit de calmer la turbulence de notre vie intérieure et extérieure. « Lorsque, après avoir réalisé la concentration sur un point, l’esprit a réussi, durant un temps suffisant à se maintenir lui-même devant lui-même sous la forme de l’objet médité, sans aucune interruption causée par l’intrusion d’aucune autre fonction… », vous accueillez l’état de dyhana à cet instant selon Mariasusai Dhavamony dans son livre La spiritualité Hindoue.

Huitième aspect : Samadhi

Finalement, la contemplation. Dans tous les textes que j’ai eu la chance de lire, samadhi est toujours défini par ce terme. La brillance de l’objet de méditation devient telle que l’esprit se vide de sa propre forme et s’unifie à l’objet. L’état de conscience n’est plus l’éveil, le sommeil ou le rêve. C’est turiya, quatrième maison de la conscience, qui est expérimentée. Il est parfois dit qu’il s’agit de l’unité absolue du Soi et de l’Univers.

Bref, en perspective, les « ashtangas » du yoga font de cette pratique un défi en soi pour la réalisation de notre essence. Que l’on exerce un ou plusieurs aspects du yoga, le chemin que vous parcourrez sera un pas vers l’unification de votre corps dans sa globalité. Les « asanas », bien connus du public, ouvrent la porte à une Vie de yoga intense et riche. À vous de choisir jusqu’où vous monterez l’escalier!

S'inscrire à l'Info Lettre

Adresse de courriel: