Chargement...
 

Dominique Duquet

Sur le chemin du yoga

DominiqueDuquet950px


Le but visé par le yogi nous disent les textes de la tradition, est une stabilité intérieure reposant sur une dimension autre que la personnalité : « Le yoga est l'arrêt des fluctuations du mental . Alors le témoin (drashtar) est établi dans sa nature essentielle»-1- . Le yogi vise aussi la cessation de la souffrance :« la douleur qui n'est pas encore venue, doit être évitée  la désunion à la souffrance, voilà ce qu'est le yoga »-2 et 3 .-

Personnellement, c'est la recherche de plus de souplesse musculaire, pour améliorer mes performances en escalade qui m'ont amené à la découverte du yoga. Je ne visais nullement l'arrêt des fluctuations du mental, je n'avais pas même alors conscience du caractère volatil et volubile du mental, encore moins que cette instabilité fût source de souffrance. Si la quête de spiritualité n'était pas totalement absente de mes motivations (j'aurais pu choisir le stretching), je ne savais pas vraiment ce que cela recouvrait dans la tradition du yoga. Comment aurais-je pu vouloir que le témoin drashtar s'établisse dans sa nature essentielle alors que cette notion m'était totalement inconnue. Même après plusieurs années de pratiques, lorsque je commençais la formation à l'Ecole Française de Yoga, ma motivation n'était pas de stabiliser le mental mais de pouvoir enrichir et consolider ma pratique qui soulageait mes affections chroniques. J'avais pris conscience que la pratique du yoga atténue la souffrance, c'était déjà une évolution.

On peut affirmer, du moins en occident, que bien peu d'adeptes du yoga en viennent à cette discipline avec l'idée d'aller vers la maîtrise mental. Leur engagement initial, la décision originelle qui les a amène sur un tapis de yoga a d'autres raisons que celle là.
En occident le yoga est souvent associé au bien-être physique et psychique. Il est perçu à juste titre, comme un moyen d'amortir le stress et de garder ou de retrouver la santé.
La volonté d'atténuer ou de prévenir la souffrance est probablement l'une des principale motivations qui nous amène à la pratique du yoga.
Cela nous rapproche de l'idée de cessation de la souffrance. Pour autant, imagine-t-on que la souffrance puisse être définitivement tenue à l'écart ? Probablement non, c'est pourtant ce que promettent les Yoga-sutras ou la Bhagavad Gîta.

Je me garde bien de le promettre à mon tour, alors que je suis encore loin de l'avoir expérimenté moi-même. Mais je peux témoigner des bienfaits qu'apportent la pratique régulière de cette discipline, autant sur le plan physique que mental. Ces bienfaits m'encouragent à continuer la pratique. Ils m'encouragent également à poursuivre plus loin le chemin avec l'espoir de comprendre, d'expérimenter un jour, le sens profond de ces sutras.

L'engagement dans la voie du yoga peut commencer sous bien des formes différentes, un désir de plus de sérénité, une recherche de mieux-être physique, la curiosité ... La pratique amenant des transformations, la motivation initiale évolue jusqu'à un jour, peut-être, devenir désir de délivrance par la maîtrise du mental.

« Le but que vise le yoga est moins important que le chemin qu'il met en œuvre, c'est à dire une nouvelle manière d'être » -4- Le yoga met en œuvre une discipline basée sur la répétition de différents exercices et le changement d'habitudes de vie, amenant au fil du temps des transformations profondes, pas à pas. Les motivations et la nature de l'implication de l'adepte n'échappent pas à cette force de transformation.

Mon parcours

Enfant je rêvais de devenir chercheur. Cela m'a amené à des étude scientifiques et à évoluer treize ans dans l'industrie comme ingénieur. Ne trouvant plus suffisamment de sens à cette carrière, je me suis engagé professionnellement 10 années durant au sein de l'ONG Atd quart monde. Lien vers le site
Aujourd'hui je suis professeur de yoga à part entière.

Je pratique le hatha-yoga depuis le début des années 2000. En 2007 je commençais une formation à l'Ecole française de yoga de Paris qui déboucha sur un diplôme en 2012. Formé pour l'essentiel par Patrick Tomatis avec qui je poursuis un travail hebdomadaire, le yoga que je propose se situe dans la lignée de Nil Hahoutoff.
En plus du travail hebdomadaire, je continue à me former avec au moins un séminaire annuel d'une semaine.

J'enseigne le hatha yoga depuis 10 ans, selon la pédagogie héritée de Nil Hahoutoff et transmise par ses élèves.
Lieux d'enseignement : Montreuil, dojo des Guilands /entreprise TAE à Noisy le Grand (depuis 2008) / siège ATD Quart monde France (depuis 2009) /CSTB à Noisy Champs/ ESIEE / remplacements fréquents (Patrick Tomatis, Viveka Magelan, Yoga Daguerre... )

Actuellement j'approfondis l'étude les Yoga-sutras auprès d'Alyette Degrâce et découvre la pratique du yoga Toumo avec Maurice Daubard. je découvre également la pratique du nada yoga ou naad yoga (travail à partir du son) avec Arnaud Didier Jean et Shri Hanuman.

Les hasards de la vie m'ont aussi fait découvrir de REIKI auquel on m'a initié jusqu’au 3ème niveau.

L'enseignement proposé

:: SceanceDominiqueDuquet :
Une séance peut durer entre 1h et 2h voire plus dans le cadre d'un stage.
Une séance classique commence par une relaxation plus ou moins longue, comme un sas entre la vie trépidante du quotidien et le tapis de yoga.
Puis, un éveil respiratoire composé d'expirations profondes et d'inspirations profondes, amène plus de disponibilité et de réceptivité au souffle.
D'autres exercices préparent aux postures par des échauffements et des assouplissements.
Les postures proprement-dites prennent place en milieu de séance amenant assouplissements articulaires, renforcement musculaire, équilibre, liberté respiratoire tout en ancrant le mental dans le présent.
Une assise ponctue la séance avec un travail sur le souffle (pranayama), avec parfois le support d'un mantra.
Les exercices proposés sont adaptés au public, aux conditions extérieures (salle, température, ..) et suivent une progression au cours de l'année.

Cours et Stages de yoga

Un cours est ouvert à tous :
Tous les jeudi de 12h15 à 13h30. Dans le Dojo des Guilands. lien vers la salle.
Il se trouve à Montreuil 8 rue Gutenberg ∙ M° Robespierre ou Croix de Chavaux

Dojo

Tarifs : 15€ tarif à la séance / 12€ en abonnement mensuel / 10€ en abonnement annuel / 5€ séance d'essai
Pêche, monnaie locale, acceptée (1€=1 P)

Stage de yoga:

Du dimanche 21 juillet 2019 à 18h30 au vendredi 26 juillet 2019 14h
Saint Pierre Aosta (Val d'Aoste) Italie, altitude 1800m, hotel ***.
Thème : La présence. A qui, à quoi, sommes nous invités à être présents? Est-un don inné? cela demande-t-il un effort?
Voici le site web de l'hôtel notre maison
Exercice méditatif au petit matin, ateliers postures en journée et soirées partage sur le thème.
Stage co-animé par Isabelle Masséï : zabmassei à hotmail.com

Encartyogamagété19V3

Contact

dom.duquet@orange.fr
tel : +33 679 289 250

Sources

Les sutras de Patanjali et la Gîta

S'inscrire à l'Info Lettre

Adresse de courriel: